CATHERINE BARBOU – Metteur en scène / Comédienne

CATHERINE BARBOU – Metteur en scène / Comédienne
DEMARCHE ARTISTIQUE

(…) “Lorsque je suis comédienne je suis en dedans, je suis dans l’émotion.
Quand je suis metteur en scène je suis en dehors et dans l’intuition au service de l’acteur. J’aime faire émerger les talents cachés. J’accompagne l’acteur vers la découverte de son autonomie. Il est le créateur de son rôle et je l’aide à trouver les ressources en lui pour construire son personnage.
Ce qui est important pour moi c’est la relation de confiance entre le comédien et le metteur en scène, la bienveillance, la liberté qu’il pourra trouver en se livrant lors des répétitions.
Cette confiance réciproque contribuera à la fluidité, la créativité et la performance dans son rôle.”

Catherine Barbou

CRITIQUES

Catherine Barbou Privilégie le jeu corporel

La compagnie l’Eygurande a baissé le rideau la saison dernière, insatisfaite de la subvention financière allouée par la ville.
L’association municipale des cours d’arts de Viroflay (A.M.C.A.A.) se devait de proposer une nouvelle troupe de théâtre pour la rentrée.
C’est chose faite avec l’arrivée de l’Atelier de théâtre, qui reprend le flambeau sous la responsabilité de Catherine Barbou.
L’image de cette jeune femme presque trentenaire ne correspond pas vraiment à celle qu’on se fait d’un professeur de théâtre. Son visage d’adolescent, ses yeux bleu clair, sa douce blondeur et sa timidité certaine déroutent au premier abord.
Malgré son jeune âge, Melle Barbou a su acquérir une riche expérience, auprès de publics aussi bien d’adultes que d’enfants. Un D.E.A. d’art du spectacle en poche, elle possède également des connaissances en danse classique, acrobatie et escrime. Ces bases lui ont apporté l’envie de poursuivre l’étude des mouvements.
« Le théâtre de texte n’est pas ce qui m’intéresse le plus, même si je le pratique. Je recherche quelque chose qui se situe entre le théâtre et la danse » confie la comédienne.
Son objectif est de faire naître le plaisir du jeu, en fonction des envies des élèves.
Cette ancienne disciple du mime Marceau estime très important d’acquérir les outils nécessaires de la scène : la voix, la diction, le jeu du masque, la relation avec l’autre, etc. Autant d’éléments qui permettent de se sentir bien dans son enveloppe corporelle et à l’aise face au public. « Tellement de gens jouent uniquement avec leur visage, sans se préoccuper du reste de leur corps ! » constate la jeune femme. « L’acteur est créateur, c’est à lui d’être maître de son jeu. »
Catherine Barbou propose un enseignement aux adultes, tandis que Bertrand Renard s’occupe des adolescents.
Détails important : les élèves ont la possibilité d’exprimer leurs critiques et souhaits. Pas question pour la jeune femme d’imposer une méthode qui ne satisfait pas les comédiens amateurs. Le théâtre doit avant tout être un plaisir.

Véronique Le Saux – Viroflay en scène – 1999

LIENS

Site internet – http://lespetitschantiers.com
Page Facebook – http://www.facebook.com/lesptits.chantiers
Chaîne Youtube – http://www.youtube.com/user/barboucatherine






VOIR LA VIDEO PORTRAIT D’ARTISTE DE CATHERINE BARBOU


AUTRES VIDEOS SUR CATHERINE BARBOU et la Cie LES PETITS CHANTIERS

To Bio or not to Bio




En Chair et en Masques




Tête à 4, au fil des saisons




La cabane aux monstres




La Caravane du Père Fouettard




Ô les Masks !




19.05.2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>